artisanat des bois!

forum familial et participatif réservé aux activités manuelles et a la découverte de la nature et de son environnement
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les aciers pour les débutants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le grand félix

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: les aciers pour les débutants   Jeu 27 Déc - 12:28

Salut salut !


Ceci est un post pour expliquer au néophyte la base sur les aciers, pour éviter les confusions.

I. NOTION DE BASE.
L’acier est composé surtout de fer et de carbone, allié à d’autres éléments comme la silice, le chrome...
On parle de fer quand le bout considéré à moins de 0,3 % de carbone, d'acier jusqu'à 2 % et de fonte pour plus.
Seul l'acier, donc à partir de 0,3 % de carbone est dit « trempable », en dessous, trempé ou pas, il sera « mou », la fonte trempée seras cassante.

1. Les aciers fins au carbone.
Ce sont des aciers avec presque que du fer et du carbone.
Ces aciers, en France, sont appelés XC* ou * est un nombre qui représente le millième de la teneur en carbone, XC75 = 0,75% de carbone, XC100 = 1 % de carbone, etc.
Plus il y a de carbone, plus l'acier est dur et cassant dans son état trempé.
L’acier fin le plus utilisé est le XC75, qui a donc 0,75 % de carbone et qui offre un bon compromis entre souplesse et dureté.

2. L’acier ressort, les aciers inox et les autres aciers fortement alliés.
Les aciers ressort sont ressort car ils contiennent du silicium. Le 45SC7 contient 0,45 % de carbone, du silicium et 7 % de chrome
Les aciers inoxydables le sont car ils contiennent plus de 11 % de chrome et moins de 1,2 % de carbone. Le 12C27 est principalement composé de 13 % de chrome et de 0,6 % de carbone.
Je passe sur les autres aciers fortement alliés, qui sont souvent au chrome, au molybdène et très peu utilisés par les artisans car leurs traitements thermiques sont très difficiles à mettre en œuvre.

3. Les aciers de récupérations.
Pour la récupération, on peut utiliser bien sûr, des vielles limes, le plus souvent en XC100 à 130 ou en d2, des cages de roulements a bille en 100c6, des vieux burins et autres vieux outils (lames de rabot, vielles serpes...), des lames de suspension, souvent en 45SC7 ou 55SC7, des aciers d'origine agricole, comme des dents de herses, de faneuses...
Ces aciers demanderont des essais sur leurs traitements thermiques, car les nuances exactes restent inconnues et on ne peut donc pas trouver les informations sur leurs traitements thermiques.

4. Les aciers feuilletés.
[Les aciers feuilletés ou composites sont, aujourd’hui, souvent composés de plusieurs aciers différents, ce qui, si les aciers ont étés choisis correctement, peu conférer au produit fini souplesse et élasticité, tout en gardant un bon tranchant. Les aciers feuilletés sont aussi appelés « damas » et peuvent aussi avoir de très jolis dessins.
Du coté historique, tous les aciers jusqu’au XIVe siècle (invention du haut fourneau) sont feuilletés, car le feuilletage était indispensable pour éliminer les impuretés de l’acier provenant des bas fourneaux.
On trouve deux principaux genres d’aciers feuilletés : le sandwich et les damas.
Un sandwich est composé d’une partie centrale en acier, prise entre deux parties en fer, vieux fer ou autre acier.
Le vieux fer est, pour faire simple, un damas composé uniquement de fer, ce qui lui donne un dessins très fin. C'est nos ancêtres qui soudaient toute leur ferraille ensemble pour en faire, par exemple, des cerclages de roues de charrettes.
voici un liens ver une image d'une lame réalisée en sandwich avec du vieux fer :
http://antoinemarcal.files.wordpress.co ... -2-web.jpg

Mis à part le côté esthétique, une lame conçue de cette façon a peu de chance de casser, car le fer reste mous et soutient l’âme en acier.
Un damas est une superposition de couches d’acier et de fer, obtenue par pliage et soudure des couches à chaud. Il existe une multitude de damas différents, comme le damas mosaïque, le damas échelle, le damas torsion… chaque sorte a des avantages que les autres n’ont pas. Il y a aussi des damas multi barreaux : on soude des barres de différentes sortes de damas côte a côte.
ici un lien ver une photo d'un damas "de base" :
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9 ... DRnCJayHBy
et voici un lien ver un damas mosaïque multi barreaux :
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9 ... mKaQ63K5We

Le damas permet aussi d’avoir un tranchant durable pour une grande flexibilité de la lame.


II. LES TRAITEMENTS THERMIQUES

Je serai bref sur les traitements thermiques, en vous épargnant une théorie compliquée et en vous expliquant uniquement la pratique.
On répertorie quatre traitements thermiques, chacun ayants une fonction différente : le recuit, la normalisation, la trempe et le revenus.
Nous parlerons fréquemment, dans cette partie, de la « température de trempe «. C’est la température à laquelle l’acier est assez chaud pour être trempé par choc thermique, et la limite pour ne pas faire grossir le grain (toute chauffe au-delà de la température de trempe le fait grossir). À cette température, L’acier perd aussi sa magnétisation, c’est-à-dire qu’il ne collera plus à l’aimant. Les traitements ici décrits le seront par ordre de mise en pratique.

1. Le recuit :

Le recuit se pratique après le forgeage, il se met en œuvre en chauffant la pièce travaillée à la température de trempe et en la laissant refroidir lentement. Le recuit permet d’éliminer les tensions internes de la pièce qui pourraient provoquer sa déformation ou sa rupture. Toutefois, il fait grossir le grain de l’acier.

2. La normalisation :

La normalisation est l’étape qui permet de réduire le grain.
Les intérêts d’un petit grain sont multiples : le couteau gardera sont tranchant plus longtemps, le tranchant sera « lisse » (en opposition avec un tranchant a micro denture) et la lame aura moins de risques de rupture.
Pour mette une normalisation en œuvre, on chauffe la lame à température de trempe et on la refroidit par agitation dans l’air, au bout d’une pince. La tradition veut que l’on fasse trois normalisations, mais on peut en faire plus. La normalisation se fait avant la trempe.

3. La trempe :

La trempe est sans doute le traitement thermique le plus important et aussi celui ou l’imagination humaine a la plus travaillé. Qui n’a pas entendu parler de la trempe au sang de dragon, d’esclave ou de jeune vierge ? En tout cas est-il que toutes ces inventions ne sont que pure fantaisie.
La trempe a la particularité de durcir l’acier par choc thermique. On chauffe pour cela la pièce à la fameuse température de trempe, puis on la plonge dans l’agent trempant.
On distingue trois agents trempant : l’huile, l'agent le plus utilisé, l’eau, qui permet une trempe très dure et le goop, un solide qui résulte du mélange de paraffine a 30 % et de vegetaline a 70%. Dans le cas d'une trempe au goop, ce dernier fond au contact de la lame et c'est le goop fondus qui va effectuer la trempe a proprement parler. La trempe elle peut provoquer des déformations ou des ruptures de la pièce : il faut pour éviter cela, la polir et mener un recuit correct. Pour une lame, par exemple, il faudra garder au minimum un millimètre de matière au tranchant et polir ce dernier dans le sens de la longueur, pour effacer toute rayure perpendiculaire qui pourrais permettre une amorce de fissure.

4. Le revenu

Le revenu est le dernier des traitements thermique : il permet de redonner à la lame un peu d’élasticité, après la trempe. On la chauffe pour celas a différentes températures, quoique la plus utilisé soit 200 à 220 °C, équivalent au « jaune paille », pendant un temps allant de une à deux heures. Ce traitement thermique enlèvera un peu de dureté et augmentera de beaucoup l’élasticité d’une lame, il est donc indispensable.


À suivre avec des images...
Revenir en haut Aller en bas
foudeland

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 12/11/2012

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Jeu 27 Déc - 18:51

merci pour ce post très intéressant ,je vais m'y mettre dès que j'aurais fini de m'installer dans ma maison ,et que j'aurais mon atelier
Revenir en haut Aller en bas
le grand félix

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Ven 28 Déc - 12:32

mais y'a pas de quoi !
Revenir en haut Aller en bas
humhum
Admin
avatar

Messages : 2015
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 45
Localisation : BOURGOGNE

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Lun 18 Fév - 22:42

moi j'ai prévu de m'installer une mini forge a coté de mon bbc sous l'appentis (voir projet aménagement de ma cours triangulaire!)
Revenir en haut Aller en bas
http://artisanat-des-bois.forumgratuit.org
Mylaunelin

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2016
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Ven 20 Mai - 20:18

Il est super ce résumé Smile

Claire, explicite, pas trop technique ni trop simpliste cheers

J'ai une question: j'ai vu qu'il était. Possible de récupérer les lames de scie circulaire , je me demandais quel type de TT apliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
le grand félix

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Mar 24 Mai - 14:51

aucune idée, je n'ai jamais essayé. mais a mon avis, mieux vaut rester sur des valeures sures comme la lime Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mylaunelin

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2016
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Mar 24 Mai - 18:39

Pour l'instantke est fait que des lames en xc75 et effectivement je constate bien une differance avant trempe trempe et après revenu mais ke ne saisie pas bien ton conseil, tu procederais comment ?
Genre monter jusqu'à l'amagnetisme puis trempe classique et verif a a lime ou tu as d'autres idées ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
le grand félix

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Mer 1 Juin - 19:41

oui de toute manière tu essaye.
fais ta lame, puis essaye avec une chute: tu trempe, tu essaye de limer.
sa lime? réessaye plus chaud
sa lime pas? bien. essaye de casser, regarde le grain.
grain trop gros? réessaye, plus froid.

mais s'il te plait, n'en fais pas un couteau type couteau de camp ou un truc que doit encaisser, c'est fin, c'est surement assez cassant, ne te blesse pas avec un bout de lame qui part !
Revenir en haut Aller en bas
Mylaunelin

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2016
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Mer 1 Juin - 19:56

Merci de ta Reponse, la méthode sue tu proposes est empirique, ça ma va Smile

Dans l'idée c'était plus pour faire des necks effectivement, et le faible diamètre de mes lames de circulaires elle n'autoriseraient guère plus .

J'airecuperai tout un tas lime en brocante récemment tu détrempes avant l'enlèvement de matière non ?
Revenir en haut Aller en bas
le grand félix

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Sam 4 Juin - 21:41

oui, impérativement!
Revenir en haut Aller en bas
Mylaunelin

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2016
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   Sam 4 Juin - 22:18

C'est donc logique ! Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les aciers pour les débutants   

Revenir en haut Aller en bas
 
les aciers pour les débutants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construire une maquette pour les débutants
» Sujet pour débutants : Que puis-je envisager comme montre pour un budget de 300 à 1000 euros environ?
» Un Reflex virtuel, pour les débutants.
» Nouvelle revue pour "débutants"
» Comment construire un hydrofoam - Tutoriel pour les débutants !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artisanat des bois! :: L'ARTISANAT :: L'ACIER :: les outils, les ateliers, les termes et questions techniques-
Sauter vers: