artisanat des bois!

forum familial et participatif réservé aux activités manuelles et a la découverte de la nature et de son environnement
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  set camp knife

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fragaria vesca

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 53
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: set camp knife   Ven 28 Juin - 20:26

Bon HumHum m'avait conseillé de poster des photos de ce couteau il y a quelque temps mais je lui avait répondu que je préférais attendre qu'il soit vendu pour ne pas qu'il me soit reproché que j'essayais de le vendre sur le forum.
C'est chose faite. Je poste donc tout le cheminement nécessaire à sa réalisation puis un test réalisé en forêt.








Couteau de camp :


390mm de longueur, lame de 255mm, forgé en acier xc75, 6mm d’épaisseur environ pour la soie jusqu’au ricasso. Dégressif à 5mm dans les premiers centimètres devant la garde, trempe sélective. Poids 494gr.
Manche en cuir et andouiller de cerf. Garde en vieux fer.

Réalisation :

-forge de la lame et de sa soie à la forge à gaz à partir d’une barre d’acier XC75 de coutellerie
- trois normalisations pour affiner le grain de l’acier : chauffe jusqu’à température de trempe (rouge cerise.800°) à la forge puis trempage d’une seconde dans l’huile chaude (60°) et refroidissement  de la lame en la balançant à l’air jusqu’au retour au noir.
-Recuit d’adoucissement d’une nuit en plaçant la lame dans la forge lors de son refroidissement. Ceci pour libérer les tensions dans l’acier, provoquées par le forgeage de la lame.
- Réalisation de l’émouture à la ponceuse à bande en laissant 1.5mm au tranchant afin de ne pas le brûler lors de la trempe et également un brut de forge sur le haut de la lame pour l’esthétisme.
-Trois nouvelles normalisations à l’huile chaude et à l’air avant la trempe.
-Trempe sélective de la lame à 800° et à l’huile chaude.
-La lame est ensuite placée quelques heures au congélateur à -30° pour transformer au maximum l’austénite en martensite.
-Après trempe, la lame étant très dure mais également très cassante, il est nécessaire de lui faire subir plusieurs revenus au four. Dans le cas de cette longue lame destinée à être utilisée dans des conditions difficiles, les revenus devaient être assez élevés : 210°, 250° et 230°pendant 75mn chaque afin de donner plus de résilience à la lame.
-Emouture définitive à la ponceuse grain 80 et 240 puis papier de verre à la main aux grains  80, 120, 320, 500, 800, 1000 et 1200 et passage à la frotte coton avec pâte à polir.
-Façonnage de la garde dans un morceau de fer et catalyse pendant une nuit afin de faire disparaître la rouille. Perçage et ajustage sur la soie.
-Découpe des morceaux de cuir dans un cuir pleine fleur à tannage végétal. Perçage de chaque morceau pour pouvoir les ajuster sur la soie.
-Découpe, perçage et ajustage d’un morceau de bois de cerf pour le manche.
-Façonnage d’un oeillet d’acier destiné au rivetage de la soie.


-Mise en place de la garde en la rentrant en force sur la soie.
-Encollage de chaque morceau de cuir à la colle époxy bi-composant et mise en place sur la soie.
-Mise en place du bois de cerf, rempli de colle et rentré en force sur la soie.
-Mise en place de l'oeillet d’acier puis matage de la soie avec un marteau boule.
Perçage à travers la soie de l’emplacement du rivet transversal puis mise en place du rivet et matage.
-Après 15 heures de séchage : façonnage du manche puis ponçage au papier de verre, teinture du cuir puis polissage à la frotte.
-Perçage du bois de cerf pour le passage éventuel d’une lanière.






-Finitions et affûtage définitif.

Petit couteau.









Lame de 87mm, épaisseur 3.4mm, longueur totale 167mm, poids 79gr. Plaquettes en bois de renne. Destiné à être utilisé en complément du grand couteau de camp pour les travaux demandant plus de finesse et de précision.

Réalisation :

-forge de la lame et de sa plate semelle à la forge à gaz à partir d’une barre d’acier 100C6 de coutellerie
- trois normalisations pour affiner le grain de l’acier : chauffe jusqu’à température de trempe (rouge orange) à la forge puis trempage d’une seconde dans l’huile chaude (60°) et refroidissement  de la lame en la balançant à l’air jusqu’au retour au noir.
-Recuit d’adoucissement d’une nuit en plaçant la lame dans la forge lors de son refroidissement. Ceci pour libérer les tensions dans l’acier, provoquées par le forgeage de la lame.
- Réalisation de l’émouture à la ponceuse à bande en laissant 1 mm au tranchant afin de ne pas le brûler lors de la trempe.
-Trois nouvelles normalisations à l’huile chaude et à l’air avant la trempe.
-Trempe sélective de la lame à 850° et à l’huile chaude.
-La lame est ensuite placée quelques heures au congélateur à -30° pour transformer au maximum l’austénite en martensite.
-Après trempe, la lame étant très dure mais également très cassante, il est nécessaire de lui faire subir plusieurs revenus au four. Dans le cas de cette petite lame en 100C6 : 235° deux fois pendant 90mn.
-Emouture définitive à la ponceuse grain 80 et 240 puis papier de verre à la main aux grains  80, 120, 320, 500, 800, 1000 et 1200 puis passage à la frotte coton avec pâte à polir.
-Façonnage des plaquettes du manche en bois de renne, perçage,  ajustage, collage et polissage.
-Finitions et affûtage définitif.
Je l’ai équipé d’une lanière en cuir et d’une pointe de bois de chevreuil pour faciliter sa préhension et la sortie de l’étui.



Etui.

L’étui est réalisé en cuir de collet à tannage végétal. Les coutures sont réalisées à la main au point sellier. Le fil utilisé est du nylon poissé.
Perçage d’un orifice pour le passage éventuel d’une lanière à la pointe de l’étui.
Cinq teintes différentes ont été utilisées pour sa teinture : Havane, Cognac, brun claire, brun sombre et noir.
Pour terminer, l’étui a été graissé à la crème nutritive pour sellerie de marque Sapo puis lustré après une nuit de séchage.



N'ayant jamais eu l'occasion de pratiquer avec ce type de matos et ayant quelques milliers d'ha de forêt à ma disposition,  je me suis offert une heure de tests divers et variés sur différents végétaux causant du désordre dans la nature.







Le premier mot qui me vient à l'esprit : ludique. Ok un couteau de camp ça a de la gueule et c'est marrant à utiliser en forêt.
La main à tendance à glisser vers l'arrière du manche pendant les frappes mais le retour en cerf joue bien son rôle. Des gants avec un bon grip limitent le phénomène.

Autre observation :
J'avais descendu mon émouture à 0.5mm puis avais terminé au backstand par un tranchant en ogive en le remontant un peu, ce qui me paraissait pas trop mal.
Mais conditionné par plus de trente ans d'utilisation de serpes italienne qui elles, possèdent une épaisseur moindre, une lame plus large donc une géométrie beaucoup plus aiguë, je me suis fait surprendre deux ou trois fois en attaquant mes coupes à la volée par un angle trop penché et donc un ricochet sur le bois. Une fois que le coup est pris ça n'arrive plus mais il faut tout de même que je reprenne légèrement mon tranchant en le remontant encore un peu.

C'est sûr que la hache Gransfors le surclasse pour les coupes de rondin mais on ne parle pas de la même chose non plus. Plus lourde, plus longue, moins polyvalente...
Revenir en haut Aller en bas
http://fragaria-vesca.blog4ever.com/
humhum
Admin
avatar

Messages : 2015
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 44
Localisation : BOURGOGNE

MessageSujet: Re: set camp knife   Ven 28 Juin - 21:37

ha ben ca c'est un post de chez post bravo, c'est le post sur un sujet très complet!

très beau couteau et travail minutieux , perso j'adore le petit sobre et efficace! je parle pas du travail du cuir!

pour cet ensemble as tu compté le temps passé?

La lame est ensuite placée quelques heures au congélateur à -30° pour transformer au maximum l’austénite en martensite. ..... peux tu m' expliqué STP?
Revenir en haut Aller en bas
http://artisanat-des-bois.forumgratuit.org
fragaria vesca

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 53
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: set camp knife   Sam 29 Juin - 7:34

Non pas compté le temps passé.
Pour le passage au congélo, c'est une histoire de structure de l'acier. Sous toutes réserves parce que je ne suis pas métallurgiste et parce que la théorie ça me gave, le but de la trempe est de transformer une grande partie de l'austénite, pour ne pas dire toute, en martensite. Et pour que la transformation soit maximale, il est recommandé de refroidir l'acier un maximum directement après la trempe et quand on ne possède pas la possibilité de trempe cryogénique , le congélo est une solution.
Revenir en haut Aller en bas
http://fragaria-vesca.blog4ever.com/
humhum
Admin
avatar

Messages : 2015
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 44
Localisation : BOURGOGNE

MessageSujet: Re: set camp knife   Sam 29 Juin - 9:22

ON EN MET DES TRUCS DANS UN CONGELO!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://artisanat-des-bois.forumgratuit.org
unregistred

avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 05/12/2012
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: set camp knife   Sam 29 Juin - 10:52

pour certain c'est de la bouf pour d'autre des lames, ou encore des fœtus...

bientot l'expression avoir un cadavre dans son placard va devenir avoir un cadavre dans son congel drunken 

les temps évoluent

@+ Wink 

_________________
que la vie te sourie Invité



"ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" : Mark Twain

"En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais" Sénèque

"Le vrai tombeau des morts c'est le cœur des vivants" Jean Cocteau

"La vie est une maladie sexuellement transmissible dont jamais personne n’est sorti vivant"


Il n'y a de combat perdu d'avance que celui auquel l'on renonce
Revenir en haut Aller en bas
buck76

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 01/09/2015

MessageSujet: Re: set camp knife   Mar 1 Sep - 16:45

splendide Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Jeb

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 55
Localisation : Brie Comte Robert

MessageSujet: Re: set camp knife   Mar 1 Sep - 16:53

Un très bel ensemble .
Revenir en haut Aller en bas
buck76

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 01/09/2015

MessageSujet: Re: set camp knife   Mar 1 Sep - 20:13

sa coute combien ce genre de couteau?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: set camp knife   

Revenir en haut Aller en bas
 
set camp knife
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camp de SISSONNE
» Birkenau, camp de la mort...
» Billets Algériens pour camp de prisonniers 1940
» les romains : camp romain, Jules César
» le camp du Struthoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artisanat des bois! :: L'ARTISANAT :: L'ACIER :: la coutellerie... :: les réalisations-
Sauter vers: